Partager l’article sur:

6 octobre 2021

Oui à la protection de nos employés – Oui à la loi COVID-19

L’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche emploie environ 47’000 personnes rien qu’en Suisse. Pour les membres d’Interpharma, la protection de leurs employés est une priorité absolue. En tant qu‘employeur important ayant une responsabilité sociale, l’industrie pharmaceutique soutient la loi COVID-19, car elle donne au Conseil fédéral les moyens nécessaires pour contenir la pandémie en Suisse et sauver des vies.

Un référendum a été lancé contre la loi COVID 19. Le 28 novembre, la population suisse se prononcera donc à nouveau sur cette question. L’industrie pharmaceutique est convaincue que le référendum est le mauvais moyen de surmonter cette crise historique,

Loi COVID-19 : voici de quoi il s’agit

Le Parlement a adopté la loi COVID en 2020 et l’a depuis adaptée à plusieurs reprises à une situation en constante évolution. Avec la loi sur les épidémies, elle constitue la deuxième base légale la plus importante sur laquelle le Conseil fédéral peut s’appuyer dans cette crise. En modifiant la loi en mars 2021, le Parlement a étendu l’aide financière aux personnes touchées qui, jusqu’alors, n’avaient pu recevoir aucun soutien ou un soutien trop faible. Le traçage des contacts a été développé afin de pouvoir suivre et interrompre les chaînes d’infection. Les compétences de la Confédération ont été étendues à la promotion et au financement des tests. En outre, le Parlement a créé une base légale permettant de délivrer un certificat aux personnes vaccinées, guéries ou testées. Cela permet à ces personnes de revenir progressivement à la normalité, c’est à-dire d’avoir une vie sociale active et des possibilités de voyager plus étendues. Ce certificat et son application sont maintenant au centre du second référendum. En cas de vote négatif, le certificat ne disparaîtrait pas immédiatement, mais resterait en place jusqu’en mars de l’année prochaine. Cependant, des instruments importants pour contenir la pandémie seraient alors éliminés.

Voilà pourquoi l’industrie pharmaceutique dit oui à la loi COVID

Avec une part de plus de 5% du PIB, l’industrie pharmaceutique contribue largement à la prospérité de la Suisse et emploie quelque 47’000 personnes directement et pas moins de 207’000 indirectement. La protection des employés est la priorité absolue, afin que la recherche et la production locales puissent se poursuivre.

Cependant, l’industrie pharmaceutique n’est pas seulement un employeur important mais, par ses activités, elle assure également le développement et la production d’innombrables médicaments et thérapies qui sauvent des vies. Elle assume donc une grande responsabilité sociale.

Les soins médicaux pour la population doivent être garantis à tout moment. Dans cette optique, l’industrie pharmaceutique soutient des mesures permettant d’endiguer rapidement cette pandémie. En conséquence, Interpharma, en tant qu’association de l’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche, soutient la loi et les différents amendements et compléments. La loi COVID fournit au Conseil fédéral une base adéquate pour contenir la pandémie.

Michèle Sierro

Responsable communication Suisse romande

+41 79 305 84 30

About us

Interpharma, the association of Switzerland’s research-based pharmaceutical industry, was founded in Basel in 1933.

Interpharma informs the public about issues that are important to the research-based pharmaceutical industry in Switzerland, including the pharma market in Switzerland, healthcare and biomedical research.

Contact

Pour nous contacter

lire plus

Comité et direction

Interpharma se présente

lire plus

Vision et mission

Plus d’informations sur les tâches et les objectifs généraux d’Interpharma

lire plus

Rapport annuel d’Interpharma

Informations sur nos chiffres clés et activités au cours de l’année 2020

lire plus

Médias

Informations actuelles et contacts pour les représentants des médias

lire plus