À la pointe de la recherche et développement

Recherche impliquant des animaux

Les entreprises pharmaceutiques pratiquant la recherche s’efforcent de réduire les expériences sur animaux et de perfectionner en permanence leurs standards élevés par des projets concrets. Toutes les activités tournent autour du principe des 3R: Refine, Reduce, Replace (affiner, réduire, substituer).

Aperçu Charte pour la protection des animaux Principes des 3R L’expérimentation animale en Suisse

À la base de tout nouveau médicament ou produit de diagnostic permettant de reconnaître et déterminer une maladie, se trouve la recherche biomédicale fondamentale. Celle-ci recherche les mécanismes qui sous-tendent les maladies au niveau cellulaire, subcellulaire, voire moléculaire. À cet effet, les scientifiques utilisent toute une gamme de méthodes modernes, dont des modèles animaux. Ceux-ci permettent d’observer des processus vitaux qui se déroulent également chez l’être humain et de comprendre les maladies.

Un exemple en est notre compréhension des infections bactériennes et d’autres inflammations dont on pense actuellement, entre autres, qu’elles jouent un rôle important dans le vieillissement de l’organisme ou dans la genèse du cancer. Ces inflammations s’accompagnent toujours d’interactions complexes entre différents types de cellules du sang et des organes. Nous ne pouvons pas étudier ce processus dynamique dans des cultures cellulaires ou des microstructures organiques. Même en utilisant les technologies les plus modernes, la recherche a besoin pour cela d’animaux.

Bien évidemment, les expériences sur animaux ne sont réalisées que si, pour des raisons scientifiques, éthiques et réglementaires, elles sont indispensables et ne peuvent pas être remplacées par des méthodes de substitution. La recherche d’une substance adéquate pour un nouveau médicament est en général un processus qui dure des années et se compose de centaines d’étapes. On étudie un grand nombre de substances pour déterminer si elles ont les caractéristiques requises pour une substance active. Des processus informatiques sont une aide précieuse et remplacent d’ores et déjà de nombreuses expériences sur animaux.

Qui nous sommes

Interpharma, fondée en 1933 et dont le siège se situe à Bâle, est l’association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche.

Interpharma coopère étroitement avec tous les acteurs du système de santé, notamment avec les groupements d’intérêts de l’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche dans notre pays et à l’étranger.

Interpharma informe le public sur les questions qui intéressent l’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche en Suisse, ainsi que sur le marché du médicament en Suisse, le système de santé et la recherche biomédicale.

Rapport annuel d’Interpharma

Informations sur nos chiffres clés et activités au cours de l’année 2019

lire plus

Comité et direction

Interpharma se présente

lire plus

Publications

Télécharger et commander

lire plus

Vision et mission

Plus d’informations sur les tâches et les objectifs généraux d’Interpharma

lire plus

Contact

Pour nous contacter

lire plus

Médias

Informations actuelles et contacts pour les représentants des médias

lire plus