Maladies chroniques - Interpharma

Système de santé

Maladies chroniques

Pour permettre une bonne qualité de vie jusqu’à un âge avancé, des investissements dans la prévention et la promotion de la santé sont indispensables.

Les maladies chroniques sont des maladies de longue durée qui évoluent avec le temps. Elles ne se guérissent pas complètement et requièrent donc bien souvent des soins répétés. En font partie entre autres les maladies cardio-vasculaires, le cancer, la démence, les maladies chroniques des voies respiratoires et le diabète.

Les maladies chroniques font partie des premières causes de mortalité au monde, ce qui est dû également à l’évolution démographique observée dans le monde entier. Une grande partie des maladies chroniques se manifestent chez les personnes âgées, et ce souvent simultanément (comorbidité). Comme les maladies chroniques sont plus fréquentes avec l’âge et que la population vieillit dans l’ensemble, l’importance de ces maladies s’accroît aussi du point de vue économique, car elles causent non seulement des souffrances pour les personnes touchées et leurs proches, mais ont aussi besoin de plus en plus de ressources. Une grande partie des dépenses de santé sont imputables aux coûts de traitement directs des maladies chroniques et à la prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques.

Maladies cardio-vasculaires

En 2016, d’après les données de l’Office fédéral de la statistique, les maladies cardio-vasculaires étaient la cause de décès la plus fréquente et la troisième cause d’hospitalisation.

Divers facteurs de risque favorisent l’apparition de maladies cardio-vasculaires. Certains de ces facteurs ne peuvent pas être influencés, par exemple une prédisposition génétique. D’autres en revanche dépendent du comportement de chacun: manque d’activité physique, alimentation malsaine, consommation excessive d’alcool, tabagisme par exemple. Pour mieux comprendre le rapport précis entre les facteurs de risque, l’environnement et l’évolution des maladies et pour élaborer des traitements optimisés, on a besoin aujourd’hui encore de poursuivre la recherche.

Diabète

On distingue différentes formes de diabète, maladie qui se caractérise par un taux de sucre dans le sang trop élevé, l’hyperglycémie. Les deux principales formes de diabète sont le type 1 et le type 2. Dans le cas du diabète de type 1, le système immunitaire de l’organisme détruit les cellules du pancréas productrices d’insuline. Les patients confrontés à ce diagnostic sont souvent très jeunes.

Le diabète de type 2 représente 90% des cas. Autrefois appelé diabète de l’âge mûr, ce type touche de plus en plus de personnes jeunes, en particulier parce que les facteurs de risque que sont l’excès de poids et le manque d’activité physique peuvent être présents chez des personnes jeunes. Ces facteurs ainsi que d’autres peuvent affaiblir la sensibilité à l’insuline (développement d’une résistance à l’insuline), d’où une hyperglycémie. Pour le diabète de type 2 comme pour les maladies cardio-vasculaires, on peut bien souvent activement influencer les facteurs de risque. Les programmes de prévention du diabète démontrent qu’une modification du mode de vie peut avoir un effet positif durable. Entre-temps, on sait cependant aussi que le risque de diabète de type 2 peut être accru par une prédisposition génétique.

Informations

À propos de nous

Interpharma, fondée en 1933 et dont le siège se situe à Bâle, est l’association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche.

Contact

Pour nous contacter

lire plus

Comité et direction

Interpharma se présente

lire plus

Vision et mission

Plus d’informations sur les tâches et les objectifs généraux d’Interpharma

lire plus

Rapport annuel d’Interpharma

Informations sur nos chiffres clés et activités au cours de l’année 2020

lire plus