Immunothérapies contre le cancer - Interpharma

À la pointe de la recherche et développement

Immunothérapies contre le cancer

Les innovations pharmacologiques et technologiques vont permettre d’améliorer les médicaments à un rythme soutenu.

Aperçu Médecine personnalisée Maladies rares Immunothérapies contre le cancer Recherche sur les cellules souches

L’un des plus grands défis que pose le traitement du cancer est de détruire les cellules tumorales sans pour autant détruire les tissus sains avoisinants. L’une des approches les plus prometteuses est l’immunothérapie, qui consiste à activer les défenses immunitaires de l’organisme de manière ciblée contre la tumeur.

Les médicaments des immunothérapies modernes ne s’attaquent pas directement aux cellules tumorales, mais orientent la réponse immunitaire de l’organisme. Cela se passe au niveau de ce que l’on appelle des points de contrôle immunitaires, qui assurent entre autres l’inhibition de la réaction immunitaire, pour empêcher le système de réagir excessivement et de déclencher une réaction de défense contre l’organisme lui-même, comme c’est le cas dans les maladies auto-immunes.

Mais les cellules tumorales peuvent exploiter ce mécanisme d’inhibition: elles se servent des points de contrôle immunitaires pour bloquer la réponse immunitaire dirigée contre elles.

Et c’est là qu’interviennent les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires: ils débloquent le frein du point de contrôle pour que le système immunitaire «redémarre» et puisse s’attaquer aux cellules immunitaires. Pour certaines indications, par exemple le mélanome malin à un stade avancé, les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires, sur le marché depuis 2011, ont des résultats remarquables.

Les succès obtenus jusqu’à présent et des résultats de recherche actuels en immuno-oncologie montrent que cette nouvelle approche thérapeutique pourrait jouer un rôle décisif dans le traitement de diverses maladies tumorales. Certaines de ces substances actives innovantes sont donc déjà utilisées ou étudiées contre différents types de cancer.

Difficultés au niveau des autorisations et des remboursements

L’évolution accélérée de la médecine personnalisée accroît le nombre de possibilités de traitement des personnes atteintes d’un cancer, y compris à l’aide de combinaisons de chimiothérapie et d’immunothérapie. Cependant, certains de ces nouveaux médicaments ne sont pas encore autorisés en Suisse. Ceci pause des problèmes, en particulier si un médicament est prescrit pour une autre indication que celle autorisée officiellement par Swissmedic. Le remboursement de ces applications dites «hors étiquette» ou «off-label» n’est pas assuré et fait l’objet de décisions au cas par cas. Une situation similaire apparaît lorsqu’un médicament est disponible à l’étranger mais n’est pas autorisé en Suisse.

Informations

À propos de nous

Interpharma, fondée en 1933 et dont le siège se situe à Bâle, est l’association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche.

Contact

Pour nous contacter

lire plus

Comité et direction

Interpharma se présente

lire plus

Vision et mission

Plus d’informations sur les tâches et les objectifs généraux d’Interpharma

lire plus

Rapport annuel d’Interpharma

Informations sur nos chiffres clés et activités au cours de l’année 2020

lire plus