Partager l’article sur:

26 février 2021

Serie Animal Welfare part 2: La Charte pour la protection des animaux a dix ans

Il y a dix ans, les entreprises pharmaceutiques pratiquant la recherche en Suisse ont adopté une charte en dix points pour souligner leur volonté d’assumer leurs responsabilités dans le traitement des animaux dans la recherche et ont ainsi lancé une impulsion en Suisse et à l’échelon international.

Améliorer la qualité de vie pour l’être humain et l’animal

Les entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche ont pour mission de développer de nouveaux médicaments qui améliorent la vie des patient-e-s et, dans toute la mesure du possible, guérissent des maladies graves et complexes. En même temps, il faut assurer la sécurité des médicaments. De nombreuses années s’écoulent avant qu’un nouveau médicament n’arrive à ce stade et puisse donc être utilisé en médecine au quotidien. Le cheminement est long et complexe, arriver au but requiert du travail de précision et des connaissances interdisciplinaires. À différentes étapes de ce processus de développement, la recherche impliquant des animaux reste incontournable. La recherche fondamentale ne peut pas se passer de modèles animaux et, en phase de développement préclinique et clinique, les chercheuses et chercheurs travaillent aussi avec des animaux, par exemple pour exclure des malformations du fœtus ou un effet cancérogène du médicament. Le recours aux animaux de laboratoire permet d’acquérir des connaissances importantes sur la genèse et les mécanismes de maladies graves et assure la sécurité, l’efficacité et l’innocuité des médicaments. Sans cette base importante pour la recherche et le développement, bon nombre des médicaments et traitements dont la société et les patient-e-s bénéficient aujourd’hui n’existeraient pas. Mais les entreprises pharmaceutiques pratiquant la recherche en Suisse ont conscience des obligations légales et éthiques qui accompagnent la recherche sur les animaux et de la nécessité d’observer les normes les plus strictes en matière d’expérience sur les animaux.

Traiter les animaux de manière responsable

La Charte pour la protection des animaux d’Interpharma, «Animal Welfare Charta», a été adoptée il y a dix ans. En la signant, les entreprises pharmaceutiques pratiquant la recherche en Suisse ont souligné leur responsabilité éthique en matière d’expérimentation animale en Suisse et à l’étranger. Les «3R» représentent l’idée force de la charte: replace, reduce, refine. Cela veut dire que l’industrie s’engage à remplacer dans la mesure du possible les expériences sur animaux par des méthodes de substitution (replace), à réduire le nombre d’animaux de laboratoire (reduce) et à diminuer autant que possible les contraintes auxquelles ils sont soumis (refine). Lorsque la charte a été adoptée en 2010, Christine Egerszegi-Obrist, ancienne conseillère aux États et présidente de la Fondation Recherches 3R, a estimé que celle-ci représentait un engagement de la branche pour des efforts visant à établir dans le monde entier des normes élevées en matière d’expérimentation animale. Elle a confirmé que l’industrie ne cherchait pas à imposer des normes légales minimales, mais à aller de l’avant et jouer un rôle de modèle à l’échelon international.

Les Prix 3R nationaux et internationaux encouragent l’engagement en faveur de la protection des animaux de laboratoire. Vous trouverez plusieurs exemples concernant nos membre dans le rapport « Animal Welfare » 2020.

Une entreprise membre d’Interpharma a effectué des travaux porteurs d’avenir, remettant en question de vieux présupposés sur la perception de la lumière par les rongeurs. L’équipe de recherche responsable a identifié des conditions lumineuses idéales pour les animaux de laboratoire. Cela permettra de réduire la variabilité des expériences, d’où une meilleure qualité des données relevées.

Certaines entreprises membres d’Interpharma décernent régulièrement des Prix 3R internes nationaux et internationaux. Les chercheurs des différentes divisions peuvent poser leur candidature pour leurs activités et développements et sont donc incités à faire avancer les 3R.

Là encore, plusieurs exemples sont disponibles dans le rapport « Animal Welfare » 2020.

Qui nous sommes

Interpharma, fondée en 1933 et dont le siège se situe à Bâle, est l’association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche.

Interpharma coopère étroitement avec tous les acteurs du système de santé, notamment avec les groupements d’intérêts de l’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche dans notre pays et à l’étranger.

Interpharma informe le public sur les questions qui intéressent l’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche en Suisse, ainsi que sur le marché du médicament en Suisse, le système de santé et la recherche biomédicale.

Rapport annuel d’Interpharma

Informations sur nos chiffres clés et activités au cours de l’année 2020

lire plus

Comité et direction

Interpharma se présente

lire plus

Publications

Télécharger et commander

lire plus

Vision et mission

Plus d’informations sur les tâches et les objectifs généraux d’Interpharma

lire plus

Contact

Pour nous contacter

lire plus

Médias

Informations actuelles et contacts pour les représentants des médias

lire plus