Partager l’article sur:

7 avril 2021

Grosses molécules, grande efficacité: que sont les biomédicaments?

L’utilisation de biomédicaments a révolutionné la médecine. En effet, contrairement aux médicaments chimiques de synthèse, ils ont en général une action extrêmement spécifique. Ceci a ouvert la voie au traitement, voire à la guérison de maladies qui ne pouvaient pas être soignées auparavant. Aujourd’hui, on les utilise en particulier dans la lutte contre le cancer, les maladies rhumatismales auto-immunes et les affections oculaires, ainsi que dans la production d’insulines et de vaccins.

Que sont les biomédicaments?

À la différence des médicaments chimiques de synthèse, les biomédicaments sont produits dans des cellules vivantes. Cela est dû à la structure de ces substances actives. En effet, tandis qu’un médicament de fabrication chimique, comme par exemple l’Aspirine®, a une structure simple que l’on peut reproduire par des procédés chimiques, les biomédicaments sont trop complexes pour une telle démarche. Ils sont donc généralement fabriqués dans des cultures cellulaires, par des procédés technologiques d’une grande complexité. Parmi les biomédicaments les plus célèbres, citons les protéines qui stimulent l’hématopoïèse, les insulines, ainsi que les anticorps qui inhibent la croissance des cellules cancéreuses ou les réactions inflammatoires.

Processus de fabrication complexe, difficile à imiter


Étant donné que les cellules réagissent avec une grande sensibilité, des modifications, même minimes, du processus de fabrication (par exemple composition du milieu de culture) peuvent avoir un impact sur l’efficacité et la tolérance du médicament. C’est pourquoi la production de copies, ce que l’on appelle les biosimilaires, est un défi bien particulier. Concrètement, les fabricants de produits originaux développent dans chaque cas des analyses des données de chaque étape de production et des produits intermédiaires clés. Celles-ci servent à définir des normes de référence importantes et des contrôles internes aux processus, souvent confidentiels au titre du secret commercial. Par conséquent, les imitateurs doivent rechercher leurs propres méthodes de développement et de fabrication, de sorte que les biosimilaires sont ressemblants mais non identiques aux produits de référence, contrairement à un générique par rapport à l’original.

Biosimilaires vs génériques

À la différence d’un biosimilaire, un générique contient des substances actives identiques à 100% à celles du médicament original produit par chimie de synthèse dont le brevet a expiré. C’est pourquoi l’autorisation de mise sur le marché de ces différentes sortes de copies se base sur des critères différents. Pour un générique, il suffit de soumettre des données de bioéquivalence. Celles-ci assurent en effet que le médicament délivre la même quantité de substance active dans la circulation sanguine à la même vitesse que le produit original. La sécurité et l’efficacité ne sont pas vérifiées séparément, car cela a déjà eu lieu pour la préparation originale. Un biosimilaire n’a pas cette bioéquivalence. Pour obtenir une autorisation de mise sur le marché, il faut donc fournir des données supplémentaires issues d’essais cliniques.
La règle de substitution fait également une distinction similaire. En effet, tandis que le/la pharmacien-ne peut remplacer un médicament original par un générique, ce n’est pas le cas pour un biosimilaire. Il appartient au/à la médecin traitant-e d’évaluer l’opportunité d’une substitution. Cependant, on observe actuellement au Parlement des volontés d’étendre ce droit aux pharmacien-ne-s.



Aspirine® (acide acétylsalicylique) vs anticorps IgG
Les médicaments produits par chimie de synthèse, par exemple l’Aspirine® (acide acétylsalicylique), ont une structure moléculaire beaucoup plus simple que les biomédicaments, représentés ici par l’exemple d’un anticorps IgG.
Quelle: Interpharma 2021
About us

Interpharma, the association of Switzerland’s research-based pharmaceutical industry, was founded in Basel in 1933.

Interpharma informs the public about issues that are important to the research-based pharmaceutical industry in Switzerland, including the pharma market in Switzerland, healthcare and biomedical research.

Contact

Pour nous contacter

lire plus

Comité et direction

Interpharma se présente

lire plus

Vision et mission

Plus d’informations sur les tâches et les objectifs généraux d’Interpharma

lire plus

Rapport annuel d’Interpharma

Informations sur nos chiffres clés et activités au cours de l’année 2020

lire plus

Médias

Informations actuelles et contacts pour les représentants des médias

lire plus