Partager l’article sur:

23 mars 2021

Communiqué de presse: Interpharma tire le bilan de l’année 2020

Bâle, le 23 mars 2021

Lors de son assemblée générale de ce jour, Interpharma a tiré le bilan d’une année de pandémie. Jamais les espoirs et les attentes ne s’étaient à ce point concentrés sur l’industrie pharmaceutique innovante, seule capable de fournir une solution durable à la crise du coronavirus. Les résultats obtenus jusqu’à présent sont, en dépit de tous les obstacles, une victoire de la science et de l’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche! Ce faisant, les entreprises n’agissent pas en concurrence, mais ensemble contre la pandémie. Tout vaccin supplémentaire, tout test et tout médicament est un plus en termes de quantité et de diversité. L’année passée a montré qu’une place pharmaceutique forte est pour la Suisse la meilleure prévention aux crises. L’industrie pharmaceutique a prouvé qu’elle garde, y compris en cette période difficile, sa fonction de moteur puissant de l’économie de notre pays.

Jamais les entreprises pharmaceutiques et institutions de recherche n’avaient réagi aussi vite à un nouvel agent pathogène qu’au SARS-CoV-2, le nouveau coronavirus à l’origine de la maladie COVID-19. Elles développent des tests, des vaccins, testent l’efficacité éventuelle de médicaments existants, développent de nouveaux médicaments et soutiennent les systèmes de santé de pays lourdement touchés.

«L’année dernière, nos membres et nous-mêmes en tant qu’association de l’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche avons été fortement sollicités par la pandémie de COVID-19, qui se prolonge et montre bien toute l’importance de la recherche pharmaceutique. En effet, il est clair que nous ne pourrons maîtriser cette pandémie que grâce à la recherche, à des diagnostics, médicaments et vaccins innovants. Le fait que des vaccins efficaces soient déjà disponibles est une victoire de la science et de l’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche,» a déclaré René Buholzer, CEO d’Interpharma, à l’occasion de l’assemblée générale d’Interpharma qui s’est tenue aujourd’hui.

Mais les défis auxquels l’industrie pharmaceutique est confrontée restent énormes, même si la pandémie les a en partie relégués au second plan. Interpharma a donc commencé en 2020 à mettre en œuvre activement sa stratégie «La place pharmaceutique suisse en 2030» avec ses trois piliers «Le patient au centre des considérations», «À la pointe de la recherche et développement» et «Un cadre solide en matière de politique économique». Il s’agit en particulier de ne pas oublier les patient-e-s et les proches touché-e-s par d’autres maladies. Hélas, la tendance aux retards dans l’admission des médicaments et traitements innovants dans la liste des spécialités s’est maintenue en 2020. Pour 89% des produits, l’admission n’a pas eu lieu dans le délai de 60 jours prévu, de sorte que les patient-e-s doivent parfois attendre des mois le remboursement généralisé de médicaments vitaux autorisés par Swissmedic. Dans ce domaine, il est urgent d’agir au niveau politique! Les volets de mesures visant à freiner la hausse des coûts, actuellement en discussion, offrent une occasion de mettre à l’ordre du jour la question de l’accélération de l’accès aux traitements innovants.

Rapport annuel 2020 d’Interpharma disponible en ligne

Interpharma a aussi annoncé aujourd’hui que son rapport annuel 2020 est à présent disponible (uniquement en allemand et en anglais) en ligne sur le site Internet de l’association. Pour plus d’informations sur Interpharma: www.interpharma.ch

Assemblée générale 2021

L’assemblée générale a confirmé les membres suivants du comité d’Interpharma pour un nouveau mandat: Jörg-Michael Rupp, Roche (président), Nicholas Franco, Johnson & Johnson (vice-président), Mark Never, Novartis (vice-président), Henrik Asmussen, Amgen, Sabine Bruckner, Pfizer, Dr René P. Buholzer, Interpharma, Jean-Luc Delay, Takeda, Dr Remo Gujer, BMS, Dr Florian Ibe, Bayer, Dr Matthias Leuenberger, Novartis, Nathalie Stieger, F. Hoffmann-La Roche, Urs Vögeli, Johnson & Johnson, Christiane von der Eltz, Merck.

Elle a élu les nouveaux membres suivants: Dr méd. Katharina Gasser, Biogen (vice-présidente), Christophe Griolet, Gilead, Dr Ans Heirman, MSD, Dr Andrea Michael Meyer, Sanofi et Mads Stoustrup, Novo Nordisk.

Entreprises membres d’Interpharma au 1er avril 2021

Johnson & Johnson, Novartis, Roche, AbbVie, Amgen, AstraZeneca, Bayer, Biogen, Boehringer Ingelheim, Bristol-Myers Squibb, Gilead, GlaxoSmithKline, Lilly, Lundbeck, Merck, Merck Sharp & Dohme (MSD), Novo Nordisk, Pfizer, Sanofi, Takeda, UCB et Vifor Pharma.

Michèle Sierro

Responsable communication Suisse romande

+41 79 305 84 30

Samuel Lanz

membre de la direction / Responsable de la communication

+41 61 264 34 85

About us

Interpharma, the association of Switzerland’s research-based pharmaceutical industry, was founded in Basel in 1933.

Interpharma informs the public about issues that are important to the research-based pharmaceutical industry in Switzerland, including the pharma market in Switzerland, healthcare and biomedical research.

Contact

Pour nous contacter

lire plus

Comité et direction

Interpharma se présente

lire plus

Vision et mission

Plus d’informations sur les tâches et les objectifs généraux d’Interpharma

lire plus

Rapport annuel d’Interpharma

Informations sur nos chiffres clés et activités au cours de l’année 2020

lire plus

Médias

Informations actuelles et contacts pour les représentants des médias

lire plus