Libre circulation des personnes et accès à la main-d’œuvre de pays tiers - Interpharma

Un cadre solide en matière de politique économique

Libre circulation des personnes et accès à la main-d’œuvre de pays tiers

L’innovation dépend largement de la qualification du personnel. Le système éducatif suisse doit s’adapter au fait que de nouvelles compétences sont requises.

L’industrie pharmaceutique emploie une très forte proportion de professionnel-le-s hautement qualifié-e-s. Pour autant, la capacité d’innovation ne dépend pas uniquement de l’excellence scientifique dont font preuve les chercheurs de pointe: elle est également déterminée pour une grande part par le niveau de qualification de l’ensemble du personnel. Si la flexibilité de son marché du travail constitue un indéniable point fort de la Suisse, il n’en va pas de même pour son accès à la main-d’œuvre spécialisée et hautement qualifiée disponible à l’étranger. Garantir la libre circulation des personnes et des contingents suffisants de ressortissants de pays tiers comptent dès lors parmi les principales revendications du secteur pharmaceutique pour les années à venir.

Accord sur la libre circulation des personnes avec l’UE

L’accord sur la libre circulation des personnes permet aux Suisses-ses de travailler et de vivre dans l’UE et inversement. Ainsi, les entreprises suisses peuvent recruter de manière non bureaucratique des professionnel-le-s qualifié-e-s de l’UE qui manquent en Suisse. De même, l’accord sur la libre circulation des personnes est décisif pour le recrutement de frontaliers.

En Septembre 2020, la population suisse décidera si l’accord sur la libre circulation des personnes conclu avec l’UE en 2002 doit être dénoncé dans le cadre de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» (initiative contre les bilatérales).

L’adoption de cette initiative aurait non seulement un effet sur la libre circulation des personnes, mais conduirait aussi à la résiliation d’une partie importante des accords bilatéraux (accords bilatéraux I). Jusqu’à présent, ceux-ci assurent à la Suisse l’accès au marché européen et vu l’ampleur des exportations suisses, leur résiliation entraînerait d’énormes pertes dans le secteur économique.

Accès à la main-d’œuvre de pays tiers (hors UE/AELE)

Ces dernières années, l’industrie pharmaceutique suisse a connu une forte croissance et elle a apporté une contribution considérable à la croissance de la valeur ajoutée et donc à la prospérité de notre pays. En même temps, la branche pharmaceutique a recruté de plus en plus de personnel hautement qualifié. Sur un marché du travail dont les ressources sont déjà largement exploitées, la concurrence fait rage et s’étend à de nouveaux métiers comme par exemple celui d’expert en mégadonnées. Dès qu’il s’agit d’analyser de grandes quantités de données, les nouvelles possibilités technologiques offrent certes de nouvelles chances, mais elles vont encore accentuer le manque de personnel qualifié.

Il faut donc qu’en plus de l’UE, qui reste le principal vivier de talents étranger pour l’industrie pharmaceutique, des contingents suffisants de ressortissants de pays tiers soient accessibles. En raison des différences de structures économiques entre les cantons, il faut aussi remanier la clé de répartition de ces contingents pour améliorer la répartition entre les cantons en fonction des besoins. Des processus simplifiés aideraient à satisfaire rapidement et efficacement les besoins de la branche en personnel hautement qualifié. C’est le seul moyen pour qu’elle reste compétitive dans la course internationale aux talents.

À propos de nous

Interpharma, fondée en 1933 et dont le siège se situe à Bâle, est l’association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche.

Contact

Pour nous contacter

lire plus

Comité et direction

Interpharma se présente

lire plus

Vision et mission

Plus d’informations sur les tâches et les objectifs généraux d’Interpharma

lire plus

Rapport annuel d’Interpharma

Informations sur nos chiffres clés et activités au cours de l’année 2020

lire plus