Importance de la recherche clinique

Le progrès médical a non seulement amélioré la qualité de vie des patient-e-s, mais il a aussi contribué à améliorer considérablement les chances de guérison et de survie. Cependant, on a toujours autant besoin de la recherche car nous ne comprenons encore que très rudimentairement bon nombre de maladies, y compris fréquentes.

On entend par recherche clinique au sens large le travail scientifique sur le diagnostic et les soins de maladies et de troubles affectant la santé. Au sens plus strict, ce terme recouvre le plus souvent la recherche portant directement sur les patients et réalisée avec eux ou avec des volontaires. En font partie principalement les essais (ou études) cliniques aux différentes phases ainsi que les études épidémiologiques et les études cas-témoins ainsi qu’une bonne partie de la recherche sur les services de santé. Bien souvent, la recherche clinique consiste en des essais cliniques de médicaments.

Prémisses de la recherche clinique

Aujourd’hui, la recherche clinique sur des traitements a lieu le plus souvent dans plusieurs pays simultanément. Cela permet d’une part de réduire l’influence de facteurs locaux sur le résultat de l’étude. D’autre part, un essai clinique requérant un nombre suffisant de patient-e-s, il n’est généralement pas possible de trouver assez de participant-e-s dans un seul pays, en particulier pour les maladies relativement rares. De plus, les essais cliniques sont de plus en plus vastes. Alors qu’autrefois, le nombre de participant-e-s exigé était de quelques centaines, il en faut généralement aujourd’hui plusieurs milliers.

Ne serait-ce que la dernière phase clinique, c’est-à-dire le contrôle sur un grand nombre de patient-e-s dans des conditions proches de la pratique, dure actuellement deux ans en moyenne, voire plus pour des essais de grande dimension. Le recrutement des participant-e-s dure à lui seul souvent plus d’un an.

Un défi de taille pour la recherche clinique se pose en raison des différences de réglementation entre les différents sites d’étude. Pour les entreprises multinationales réalisant des essais cliniques sur plusieurs sites en même temps, les prescriptions nationales et locales s’appliquent. Bien souvent, l’industrie pharmaceutique engage en outre des instituts de recherche externes, appelés Contract Research Organizations (CRO), qui aident à planifier et réaliser les études. Pour la recherche clinique, on recrute les participant-e-s le plus souvent dans les hôpitaux, de sorte qu’une coopération étroite est entretenue avec les experts cliniques.

Recherche clinique en Suisse

La Suisse a une longue tradition de recherche clinique et dispose d’excellentes cliniques médicales universitaires. Cependant, entre autres en raison du petit nombre de patients, des procédures décentralisées et parfois de longue haleine auprès des commissions d’éthique et de la lenteur du recrutement dans un contexte de concurrence internationale croissante, le nombre d’essais cliniques réalisés en Suisse est en recul depuis plusieurs années. D’autres obstacles à la réalisation de projets de recherche en réseau sont les coûts élevés et le multilinguisme. Ils freinent l’investissement dans la place scientifique qu’est la Suisse. Par conséquent, les conditions cadres sont un élément crucial pour la recherche clinique en Suisse.

Klinische Forschung Recherche clinique Interpharma Bild image

© Gerd Altmann, pixelio