Valeurs relatives au système de santé

L’accent mis sur les performances en matière de qualité (mais aussi de quantité) reste clairement important cette année. Les personnes interrogées souhaitent un système de santé orienté vers la qualité et, avec un peu moins d’importance, vers la quantité, et non essentiellement vers les coûts. De même, l’accès aux médicaments pour tous les patients, indépendamment de leur prix, leur semble clairement plus important que les coûts. Un autre pilier important est toujours le libre choix du médecin.

Sur les autres valeurs, les avis sont moins clairs (graphique 3).

Les électrices et électeurs ont quasiment annulé en 2019 deux modifications observées l’année précédente. En 2018, l’opinion souhaitait plus largement une assurance-maladie couvrant toutes les prestations et pas seulement les risques financiers. En 2019, la tendance est moins nette. D’autre part, de même que de 2015 à 2017, les personnes interrogées mettent à nouveau majoritairement la responsabilité collective au premier plan plutôt que la responsabilité individuelle.

Parmi les points plus controversés demeurent la question de savoir si le système de santé doit principalement être sous la responsabilité de la Confédération ou des cantons ainsi que l’opposition entre État et marché. Sur ces deux questions, on n’observe pas de tendance claire.

Souhaits à l’égard du système de santé suisse
Graphique 3: Souhaits à l'égard du système de santé suisse
© gfs.bern, Moniteur de la santé 2019