La majeure partie des médicaments est remboursée

Tous les médicaments remboursés par l’assurance de base ne sont pas soumis à ordonnance. Certes, c’est le cas de la majeure partie des médicaments remboursés, lesquels ont représenté en 2018 environ 84.4% de l’ensemble du marché (en valeur). Mais il y a aussi des médicaments en vente libre qui sont remboursés par l’assurance de base (4.1% de l’ensemble du marché). À cet effet, une ordonnance du médecin est nécessaire. En l’absence d’ordonnance, les coûts ne sont pas pris en charge par l’assurance de base. Inversement, en valeur, un peu moins de la moitié des médicaments non remboursés sont soumis à ordonnance. Tel est le cas par exemple des contraceptifs hormonaux.

Sur la base du nombre d’emballages vendus, le tableau est légèrement différent: en 2018, environ 68% de l’ensemble du marché étaient remboursés, dont la majeure partie soumise à ordonnance. S’agissant des médicaments non remboursés par les caisses, environ 4% des emballages vendus étaient soumis à ordonnance.

Marché des médicaments selon la prise en charge par les caisses et la valeur
Marché des médicaments selon la prise en charge par les caisses et la valeur
Marché des médicaments selon la prise en charge par les caisses et le volume
Marché des médicaments selon la prise en charge par les caisses et le volume