Prix des médicaments à nouveau en baisse

En avril 2019, pour un taux de change de 1.11 franc pour un euro, les quelque 250 préparations originales brevetées affichant le plus gros chiffre d’affaires étaient de 7% plus chères en Suisse qu’en moyenne des neuf pays du panier de comparaison pris en compte par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) pour la fixation des prix. Avec un taux de change plus actuel de 1.15 franc pour un euro, la différence n’était plus que de 5%. C’est ce que montre la dixième comparaison de prix avec l’étranger réalisée en commun par santésuisse et Interpharma. La différence de prix est essentiellement imputable à l’évolution du taux de change. Elle a diminué par rapport à la dernière comparaison de prix avec l’étranger réalisée sur la base des prix de mai 2018. Cela est dû entre autres aux vagues de contrôle des prix de 2017 et 2018 qui ont entraîné des économies de quelque 325 millions de francs. Des baisses de prix supplémentaires ont en outre occasionné un surcroît d’économies de 105 millions de francs.

Le contrôle des prix de l’OFSP est réalisé tous les trois ans, en cas d’extension de l’indication et, en cas d’admission dans la liste des spécialités (LS) limitée dans le temps, également au terme de ce délai. Ce dernier cas concerne de nombreux nouveaux médicaments innovants. Lors des différents contrôles, les prix ne peuvent en général être corrigés qu’à la baisse. Les différences de prix avec l’étranger vont donc continuer à diminuer.

L’indice des prix à la consommation d’Eurostat mesure l’évolution des prix à long terme. Il montre que le prix des médicaments a nettement baissé en Suisse ces dernières années. Dans d’autres pays de référence, le prix des médicaments a au contraire augmenté ou n’a pas baissé autant qu’en Suisse.

Comparaison de prix des médicaments Suisse-étranger
Comparaison de prix des médicaments Suisse-étranger
Indice des prix à la consommation harmonisé
Indice des prix à la consommation harmonisé