Nombre croissant de médicaments remboursés

Les caisses-maladie ne remboursent pas tous les médicaments. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) publie une liste des spécialités (LS) remboursables. Son ampleur a augmenté ces dernières années, entre autres parce que les fabricants de génériques sont tenus de proposer toutes les tailles d’emballage du médicament original. Fin 2018, la LS comprenait au total 2 835 médicaments proposés sous 9 434 emballages. Environ 93% d’entre eux étaient soumis à ordonnance (catégories de remise A et B), les 7% restants étaient en vente libre (catégories de remise C et D). Ces médicaments en vente libre ne sont remboursés que s’ils ont été prescrits par un médecin.

L’OFSP décide de l’admission des médicaments dans la LS sur recommandation de la Commission fédérale des médicaments et fixe la somme maximale remboursée. Les critères décisifs sont l’efficacité, l’adéquation et le caractère économique du médicament en question.

Pour vérifier le caractère économique du médicament, une comparaison de prix avec l’étranger est effectuée. De plus, on effectue une comparaison thérapeutique avec des produits autorisés pour le traitement de la même maladie. Si une prime à l’innovation est demandée, elle doit être justifiée par une efficacité accrue ou par un meilleur profil de risque (moins d’effets indésirables). Cette prime figure explicitement dans l’Ordonnance sur l’assurance-maladie, parce qu’il est dans l’intérêt de la Suisse d’avoir un environnement favorable à la recherche.

Médicaments pris en charge par les caisses selon la catégorie de remise
Médicaments pris en charge par les caisses selon la catégorie de remise
Médicaments de la liste des spécialités (LS)
Médicaments de la liste des spécialités (LS)