Productivité de l’emploi supérieure à la moyenne

L’industrie pharmaceutique est la branche la plus productive de Suisse. De 1980 à 2017, la productivité de l’emploi s’est accrue presque chaque année, elle n’est redescendue légèrement qu’entre 2008 et 2009 et entre 2012 et 2014. En 2017, elle se montait à quelque 647 000 francs par personne active, soit plus de dix fois plus qu’en 1980. La productivité de l’industrie pharmaceutique est plus de sept fois supérieure à celle de l’économie globale. Celle-ci s’est aussi accrue presque chaque année depuis 1980, mais beaucoup moins fortement que celle de la branche pharmaceutique. La productivité de l’emploi est définie comme la valeur ajoutée brute nominale en francs par personne active.

La branche pharmaceutique génère une valeur ajoutée de plus de 350 francs par heure de travail effectuée. En comparaison de branches, on voit que l’industrie pharmaceutique dépasse largement les autres, y compris celles affichant une forte valeur ajoutée, comme le secteur de l’énergie ou de la finance. De même, l’industrie chimique classique n’atteint qu’environ un tiers de la productivité de la branche pharmaceutique.

Productivité de l'emploi dans l'industrie pharmaceutique et l'économie globale
Productivité de l'emploi dans l'industrie pharmaceutique et l'économie globale
Productivité de l’emploi par branches économiques
Productivité de l’emploi par branches économiques