Succès des produits fabriqués par génie génétique

Contrairement aux substances actives chimiques classiques, les substances actives obtenues par des méthodes biotechnologiques dans des organismes génétiquement modifiés sont en général des macromolécules et de grandes protéines complexes. En 2018, leur valeur en termes de prix de fabrique se montait à 1 398 millions de francs, soit environ 23% de l’ensemble du marché.

Les biomédicaments sont utilisés avec succès dans le traitement de maladies graves ou potentiellement mortelles comme la sclérose en plaques ou encore des maladies du sang, et plus particulièrement contre le cancer et le diabète. Tout particulièrement en cancérologie, la part des produits fabriqués par génie génétique est en augmentation constante. Outre leur utilisation spécifique dans les processus de fabrication, les méthodes de génie génétique interviennent aujourd’hui dans la recherche et le développement de pratiquement tout nouveau médicament.

Une particularité des biomédicaments est qu’il n’est pas possible d’en fabriquer des génériques contenant le même principe actif. Une fois le brevet des biomédicaments extrêmement complexes arrivé à échéance, on peut obtenir des autorisations pour des copies très ressemblantes, dites «biosimilaires». Un processus spécifique a été établi à cet effet, pour lequel il faut effectuer des tests d’efficacité et de tolérance en laboratoire et à l’aide d’essais cliniques. Pour obtenir une autorisation de mise sur le marché, le producteur de biosimilaires bénéficie d’un programme d’essais allégé par rapport au producteur de l’original.

Marché des produits fabriqués par génie génétique
Marché des produits fabriqués par génie génétique
Indications des produits fabriqués par génie génétique
Indications des produits fabriqués par génie génétique