Fort taux de substitution par des génériques

En 2018, les génériques pris en charge par les caisses ont atteint un volume d’une valeur de près de 720 millions de francs. Par rapport à l’année précédente, la croissance en valeur s’est montée à 3.5%. En volume, les génériques ont connu une croissance de 7.4%. Depuis 2005, le marché des génériques a plus que doublé (en valeur).

Sur le marché qui leur est ouvert, la part des génériques est stable depuis des années. Ce marché comporte aussi bien des médicaments génériques que des médicaments originaux tombés dans le domaine public et dont il existe des génériques. Parallèlement, on dénombre aussi des originaux dont il n’existe aucun générique, par exemple parce que leur prix est déjà si bas qu’ils ne présentent aucun intérêt économique pour les fabricants de génériques. Le volume de marché de ce groupe de produits représentait environ 517 millions de francs en 2018.

Pour ce qui est des vingt substances actives tombées dans le domaine public générant le plus fort chiffre d’affaires, la part des génériques en volume était de quelque 69% en 2018. Cela signifie que plus de deux tiers des unités vendues (comprimés, gélules, etc.) étaient des génériques, contre une sur deux en 2005. L’une des raisons de la nette croissance de la part des génériques entre 2005 et 2006 est l’introduction de la quote-part différenciée. Celle-ci prévoit que les assurés payent une quote-part de 20% sur le médicament original, mais de 10% seulement sur le générique correspondant.

Génériques
Génériques
Marché ouvert aux génériques
Marché ouvert aux génériques