Environ douze diagnostics par tête

Le nombre de diagnostics posés en Suisse a été de quelque 101 millions en 2018, contre 99 millions l’année précédente. Le diagnostic le plus fréquent posé en cabinet médical en 2018 était celui de maladies du système nerveux et des organes sensoriels (12.7 millions), suivies des maladies psychiques (11.3 millions), cardio-vasculaires (10.2 millions) et de l’appareil locomoteur (9.4 millions).

Une fois le diagnostic établi, le médecin décide – en concertation avec la personne concernée – comment il convient de traiter la maladie ou les symptômes. En 2018, un peu moins de la moitié des traitements ont été mis en œuvre à l’aide de médicaments et un peu plus de la moitié sans médicaments. La plupart des diag-nostics concernaient le groupe d’âge des plus de 65 ans, mais presque autant relevaient du groupe d’âge des 40 à 64 ans. Plus de 58% de l’ensemble des diagnostics concernaient des femmes.

Entre 2008 et 2018, le nombre de diagnostics a certes augmenté de plus de 23%, mais la population a elle aussi augmenté. Par conséquent, le nombre de diagnostics par habitant a à peine augmenté. En 2016, il était d’un peu moins de douze diagnostics par tête, sachant qu’en 2010, les données de diagnostic ont été recalculées, de sorte que le nombre de diagnostics a connu un accroissement par rapport aux années précédentes. En moyenne, les personnes domiciliées en Suisse consultent environ quatre fois par an un médecin.

Diagnostics posés en cabinet médical
Diagnostics posés en cabinet médical
Diagnostics par tête
Diagnostics par tête