Partager l’article sur:

23 juin 2020

Initiative Entreprises responsables: Interpharma soutient le contre-projet du Parlement

Après le Conseil fédéral, le Conseil des États et le National recommandent eux aussi le rejet de l’initiative Entreprises responsables. Lors du vote final, le Parlement a au contraire approuvé un contre-projet indirect.

Le projet du Parlement renforce, comme le veut l’initiative, le caractère contraignant des normes internationales dans le domaine des droits humains et de la protection de l’environnement pour les multinationales suisses. Mais sans entraîner d’effet secondaire nocif, à savoir rendre les entreprises vulnérables au chantage en Suisse. Des défis internationaux dans le domaine de la responsabilité des entreprises requièrent une solution coordonnée à l’échelon international.

Interpharma se rallie au contre-projet du Parlement, car il établit une norme uniforme, sans pour autant mettre durablement en danger la rentabilité des entreprises. Dans la situation actuelle, une telle expérience serait difficilement contrôlable et aurait des conséquences contre-productives pour l’avenir.

Oui à la souplesse économique pour les entreprises dans la situation actuelle

Le projet du Parlement implique une réorientation du devoir de diligence suisse. Pour de nombreuses entreprises, la situation économique mondiale actuelle représente un défi de taille. Il est donc d’autant plus important d’assurer autant de souplesse que possible. Le contre-projet du Parlement à l’initiative Entreprises responsables garantit et assure le respect des normes contre les atteintes à l’environnement et le travail des enfants. En même temps, il exclut des exigences de responsabilité exagérées. Interpharma se rallie à cette proposition.

Oui à des contrôles de la diligence sans caractère d’expérience politique

Il est incontestable que les entreprises suisses actives à l’étranger doivent respecter les normes en vigueur dans les pays où elles sont actives. Par ailleurs, elles doivent aussi se conformer aux principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales. Nombre d’entre elles disposent aussi de politiques spécifiques pour intégrer les principes du développement durable de l’ONU (SDG) dans leurs stratégies d’entreprises. Enfin, elles sont également nombreuses à mesurer l’impact de leurs activités sur le terrain et à publier des rapports de durabilité selon des standards internationaux reconnus. Pour répondre aux défis sociétaux et environnementaux contemporains, la coopération entre l’ensemble des parties prenantes (autorités, entreprises et société civile) est indispensable. C’est en coopérant et en apprenant les uns des autres sur le terrain que les acteurs publics et privés pourront répondre aux défis sociétaux et environnementaux. La solution proposée par le Parlement va dans ce sens et c’est pourquoi Interpharma la soutient.

Contact

Cécile Rivière

cecile.riviere@interpharma.ch

+41 61 264 34 33

Qui nous sommes

Interpharma, fondée en 1933 et dont le siège se situe à Bâle, est l’association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche.

Interpharma coopère étroitement avec tous les acteurs du système de santé, notamment avec les groupements d’intérêts de l’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche dans notre pays et à l’étranger.

Interpharma informe le public sur les questions qui intéressent l’industrie pharmaceutique pratiquant la recherche en Suisse, ainsi que sur le marché du médicament en Suisse, le système de santé et la recherche biomédicale.

Rapport annuel d’Interpharma

Informations sur nos chiffres clés et activités au cours de l’année 2019

lire plus

Comité et direction

Interpharma se présente

lire plus

Publications

Télécharger et commander

lire plus

Vision et mission

Plus d’informations sur les tâches et les objectifs généraux d’Interpharma

lire plus

Contact

Pour nous contacter

lire plus

Médias

Informations actuelles et contacts pour les représentants des médias

lire plus