Télécharger et commander des publications

Informez-vous ici sur nos publications. Vous pouvez les télécharger au format PDF dans la langue souhaitée ou commander la version imprimée par la poste. Nous vous enverrons les publications commandées dans un délai d’une semaine.

Détails

Ces dernières années, dans diverses régions de Suisse, l’industrie pharmaceutique est devenue l’un des principaux piliers et a généré des impulsions pour l’économie régionale. Les canaux d’impact sont présentés dans l’étude de BAK Economics SA à l’aide de l’exemple de l’entreprise biotechnologique Biogen qui investit 1,5 milliard dans la construction d’une installation de production biopharmaceutique ultramoderne à Luterbach, dans le canton de Soleure. Ce site de production va directement créer 600 nouveaux emplois dans le canton. En plus des 400 emplois dans la production biopharmaceutique, 200 emplois sont créés dans les secteurs satellites entretien du bâtiment, nettoyage et gastronomie. Sur la base de modèles de calcul, BAK Economics SA estime que l’exploitation de Biogen en 2019 va amener un potentiel de croissance supplémentaire de 1,5 à 2% du produit intérieur brut du canton et que les investissements de Biogen vont générer une valeur ajoutée brute de plus de 800 millions de francs dans l’ensemble du pays.

 

Détails

Au cours des deux dernières années, en dépit d’un contexte conjoncturel difficile, l’industrie pharmaceutique suisse a réussi à poursuivre son expansion. En raison de la forte croissance réelle de sa valeur ajoutée (7,2% en moyenne par an au cours des dix dernières années), cette branche a apporté une contribution considérable à la croissance économique suisse, générant en 2016 une valeur ajoutée brute de quelque 28,9 milliards de francs. C’est ce que montre une étude actuelle de BAK Economics SA et Polynomics SA. L’essor économique des entreprises pharmaceutiques suisses rejaillit également sur d’autres branches. Chaque franc de valeur ajoutée issu des activités de recherche et de production de l’industrie pharmaceutique génère 70 centimes de valeur ajoutée supplémentaire dans d’autres branches. Les entreprises suisses d’autres branches ont ainsi totalisé en 2016 quelque 20,7 milliards de francs de valeur ajoutée et un peu plus de 138 000 emplois.

 

This publication is also available in English.

Détails

Le « oui » à l’initiative contre l’immigration de masse (IIM), adoptée à une petite majorité en février 2014, n’était pas un « non » aux accords bilatéraux avec l’Europe. Après avoir été adopté à une majorité des deux tiers lors du référendum de 2000 et confirmés plusieurs fois par la suite lors de votations, les accords bilatéraux continuent à être considérés comme importants par la majeure partie de la population, comme le montrent les enquêtes de gfs.bern. Mais ce qui apparaît aussi dans les enquêtes ainsi que dans les dialogues avec la population, c’est que les accords bilatéraux sont certes considérés comme importants, mais que les personnes interrogées ne savent pas dire exactement pourquoi, ni quel sont leurs effets précisément. Or, s’agissant de la mise en oeuvre de l’IIM et de la votation à ce sujet, il est décisif de remplir le concept abstrait « accords bilatéraux » de contenus concrets et compréhensibles.

Cette documentation de base entend contribuer à présenter l’ensemble de la signification économique, politique et culturelle des accords bilatéraux I. Par le biais de faits objectifs, et aussi par des histoires qui illustrent à quel point les accords bilatéraux font partie intégrante de notre vie quotidienne et quels avantages ils apportent à notre pays. Ce document informatif et clair veut servir de base à la réflexion et nous aider à écrire l’histoire à succès des accords bilatéraux.

Détails
  • Nous voulons une Suisse forte, ouverte, qui réussit.
  • Nous voulons garantir l’accès au marché pour nos entreprises.
  • Nous voulons pouvoir avoir un rôle de premier ordre à l’échelon international.
  • Nous voulons rester les champions de l’innovation.
  • Nous voulons la diversité culturelle et sociale.

C’est la raison pour laquelle nous voulons une Suisse ouverte+souveraine. Et c’est pourquoi nous nous engageons pour une politique européenne constructive.


 

Détails

Au cours des dernières décennies, les deux régions Espace Mittelland et Espace lé-manique se sont développées, devenant un site internationalement reconnu pour les entreprises des sciences de la vie. C’est ainsi que l’entreprise biotechnologique Bio-gen s’est décidée pour Luterbach dans le canton de Soleure où elle construit une ins-tallation de production biopharmaceutique ultramoderne. Ces nouvelles implanta-tions jouent un rôle important dans l’accroissement régulier du nombre de personnes actives dans le pôle Espace Mittelland-Espace lémanique. En 2016, environ 20 100 personnes travaillaient dans la branche des sciences de la vie, soit environ 1.1% de l’ensemble de l’emploi dans ce pôle. Si l’on compare les sous-branches des sciences de la vie, on constate que le génie médical est de loin le plus gros employeur.

Détails

The Basel region is the pharma hub of Switzerland. Almost two thirds of all employees of the Swiss pharmaceutical industry work in this cluster, and the majority of value added in the pharmaceutical industry is generated in the Basel region. What is more, the industry reinvests much of its earnings in research and development (R&D).

Détails

Within just a few decades, Zurich-Zug-Lucerne has developed into a leading life sciences cluster for the agrochemical, biotechnology, medical technology and pharmaceutical sectors, all of which are heavily engaged in research.

Passé et présent de l'industrie pharmaceutique suisse
Détails

Pour la première fois, il est révélé dans un style dense et compréhensible comment elle s’est développée: des teintureries bâloises et des premières poudres cicatrisantes, en passant par les sirops contre la toux, jusqu’aux médicaments anticancéreux hautement efficaces basés sur la biotechnologie. C’est l’histoire d’un secteur économique qui sait – mieux que nul autre – mettre à profit ses connaissances et qui réinvestit vingt centimes de chaque franc qu’il gagne dans la recherche et le développement. Pour la Suisse, le site pharmaceutique a une double signification: les médicaments innovants contribuent largement au progrès médical, et l’industrie est un des principaux piliers de la croissance et de la prospérité de notre pays.

 
 
version allemande épuisé
 
La Suisse doit être meilleure
Détails

La Suisse possède un système de santé globalement de qualité, une industrie pharmaceutique de rang mondial, une technologie médicale de premier ordre, une recherche puissante, et tire profit du tourisme de la santé. Pour sa compétitivité future, l’économie de santé suisse réclame une politique qui mise sur des normes internationales et vise à devenir meilleure. En termes de politique de promotion de la place économique, l’Europe ne saurait être une référence pour une politique dite «d’adaptation autonome». Car de nombreux pays d’Europe sont axés sur des assainissements budgétaires à court terme au lieu de miser sur une amélioration de la qualité.

 
version allemande épuisé
version française épuisé
 
Conséquences de la force du franc
Détails

L’industrie pharmaceutique contribue pour près d’un tiers au volume total des exportations suisses. Les fortes fluctuations monétaires frappent massivement l’industrie pharmaceutique. Les recettes  d’exportation stagnent, et le site d’activité qu’est la Suisse s’en trouve renchéri. A cela s’ajoute un problème d’ordre interne que l’industrie pharmaceutique est la seule à connaître: des baisses de prix en  Suisse du seul fait des fluctuations monétaires.

 
version allemande épuisé
version française épuisé
 
Les conséquences importantes du programme d’économies
Détails

Rien que pour les médicaments originaux, les économies réalisées grâce au nouveau train de mesures adopté par le Conseil fédéral dans le domaine des médicaments vont représenter quelque 400 millions de francs. A cela s’ajoutent les répercussions de la baisse de la marge décrétée par le Conseil fédéral et les économies réalisées dans le secteur des génériques, où il existe un projet commun de santésuisse et de l’industrie pharmaceutique. Au total, les mesures de réduction des coûts portant sur les médicaments devraient avoir des conséquences encore nettement plus marquées. Pour les  entreprises pharmaceutiques en Suisse, le programme d’économies va entraîner des coupes massives.

 
version allemande épuisé
version française épuisé
 
La Suisse va-t-elle abandonner sa place de leader?
Détails

Les patients espèrent atténuer rapidement et effi cacement leurs souffrances – et même guérir de leurs maladies – grâce à des médicaments innovants. Ils ont donc intérêt à avoir rapidement accès au progrès médical. En Europe, l’accès à l’innovation médicale – en particulier aux traitements du cancer – est plus ou moins long suivant les pays. Malgré une situation encore positive en comparaison européenne, l’évolution reste préoccupante en Suisse. Depuis quelques années, en effet, l’autorisation de mise sur le marché par Swissmedic subit souvent des retards. A cela viennent s’ajouter aussi des retards dans le remboursement. Certains médicaments anticancéreux hautement innovants, qui sont remboursés parfois déjà depuis plus d’un an par l’assurance-maladie dans des pays européens comparables, ne sont toujours pas inscrits en Suisse sur la liste des spécialités des médicaments pris en charge par les caisses. Cette évolution est lourde de conséquences.

 
version allemande épuisé
version française épuisé
 
Les importations parallèles de médicaments nuisent à l’économie et aux patients – pratiquement aucune répercussion sur les prix
Détails

Une espérance de vie aujourd’hui élevée assortie d’une santé améliorée: telle est l’une des conquêtes majeures de ces 100 dernières années. Le système de santé apporte à cet égard une contribution déterminante. Au cours de la prochaine législature, la politique de santé va souvent figurer au centre de l’intérêt avec des projets ambitieux et de nombreux acteurs. Le Parlement et le Conseil fédéral vont largement participer à la définition des conditions cadres du système de santé suisse au cours des quatre prochaines années. La complexité de nombreux sujets pose des défis importants au Parlement. La série des dossiers thématiques a pour but de vous informer des principaux projets de loi relatifs au système de santé. Elle en présente les acteurs, expose leurs orientations et informe de la position de la branche pharmaceutique.

 
version allemande épuisé
version française épuisé
 
Révision de la loi sur les brevets: encouragement de la recherche avec des restrictions
Détails

L’innovation est le moteur de la croissance dans les économies de marché. L’exploitation commerciale d’inventions n’est en effet possible que là où les droits de propriété s’y attachant sont protégés. La protection de l’invention comme condition préalable au progrès économique est également le principe à la base de la révision de la loi sur les brevets actuellement en débat. Toutefois – contrairement à des préjugés fréquemment exprimés –, celle-ci n’implique aucune extension de la protection conférée par le brevet, mais apporte uniquement des précisions destinées à mettre un terme aux brevets spéculatifs. La révision de la loi sur les brevets permet également les importations parallèles de produits pour lesquels l’élément breveté ne constitue pas une partie essentielle du produit. L’industrie pharmaceutique accepte le projet du Conseil fédéral en le considérant comme un compromis qui crée de la sécurité juridique et préserve les intérêts du centre de recherche qu’est la Suisse.

 
version allemande épuisé
version française épuisé